Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Guy Labertit sur Ubiznews

    Cactus l'entretien du jour reçoit Guy Labertit, ancien délégué à l'Afrique du Parti Socialiste de France. Avec lui, nous parlerons de son engagement politique en faveur du continent africain et de ses relations avec l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo.

  • Affi et sa clique seraient dans un projet d'humiler Gbagbo: Quelle Infamie !

    7202789-11053311.jpgIl nest pas aisé de répondre à la question  : «qu’est-ce-qui motive
    l’acharnement d’Affi Nguessan à s’opposer à Laurent Gbagbo?» Car, rien, ni dans l’histoire personnelle des deux hommes, ni dans l’histoire du FPI, ni même dans l’histoire de la Côte d’Ivoire, ne laissait objectivement présager une telle confrontation. Laurent Gbagbo est non seulement une icône au plan de son parti, au plan de son pays et maintenant à celui de l’Afrique toute entière, mais l’injustice qui lui est faite par la coalition internationale impose que l’on se tienne solidairement en rang serré autour de sa personne. Alors que l’Afrique entière, et la majorité des Ivoiriens se sentent solidaires de la cause de Laurent Gbagbo, on comprend mal ce qui peut motiver des militants de son parti, le FPI, avec à leur tête le président de ce parti, à s’inscrire dans une fronde acharnée contre, finalement, sa personne. Une telle posture s’apparente fortement à un crime  ! Et comme «il n’y a pas de crime parfait», on peut gager que les dessous de cette histoire se sauront forcément le moment venu. En attendant, des murmures au creux de l’oreille et des expressions mal contenues font savoir qu’Affi et ses supporters seraient déterminés à humilier Laurent Gbagbo. Pourquoi  ? Là est la question  !
    Pourquoi Affi chercherait-il tant à humilier Gbagbo  ? Bien malin qui trouvera la réponse à cette question. On peut juste essayer de trouver des explications. Mais les éléments d’explication apparaissent si mal justifiables qu’on en revient à se demander pourquoi Affi et «ses hommes»  n’ont pas trouvé autre chose que le projet d’humilier cet homme qui les a fabriqués, tous autant qu’ils sont, de toutes pièces. Se rendent-ils seulement compte qu’en cherchant à humilier celui qui porte l’espoir de tous, ils se mettent du côté de l’adversité, se faisant ainsi traitres à la cause commune  ? Humilier Laurent Gbagbo  ! A la vérité, Affi peut déjà crier victoire: il a déjà humilié ce grand homme, rien qu’en osant se présenter contre lui. Car en fait, qui est cet Affi? Un obscur postier dont personne en Côte d’Ivoire n’aurait jamais entendu le nom, n’eut été l’action de Laurent Gbagbo et de certains de ses camarades aux intentions éminemment positives  ! Il a déjà humilié Gbagbo, rien qu’en plaçant son parti, le FPI, dans une posture d’inaction et de corruptibilité grave  ! Il aurait même, avec l’appui des ses désormais alliés du pouvoir en place et tous les ennemis de la Côte d’Ivoire, la prétention de déclarer irrecevable la candidature de Laurent Gbagbo, dans le parti que ce dernier a créé. Et il a tellement donné dans la graine de la division et du mépris des autres, qu’il considère que c’est à lui, Affi Nguessan, qu’il revient de valider la candidature de Laurent Gbagbo dans la FPI  ! Même si on ne connaît pas le fonctionnement de ce parti, on ne peut croire une telle formule où ce serait à un concurrent de l’élection de valider la candidature ou les candidatures de ces adversaires  !
    Quelquun a écrit qu’  «Affi est une grande erreur dans le FPI», en présentant simplement des faits réels et avérés, pour soutenir cette affirmation  ! En plus de ce que l’affirmation, au regard des faits, ne souffre d’aucune possibilité de contestation, on voit que l’acharnement injustifiable d’Affi Nguessan contre son mentor d’hier est une preuve de plus que cet homme, qui a trôné à la tête du FPI pendant 13 années, est une véritable erreur dans ce parti. Maintenant, il appartient aux militants du FPI de montrer à ce traitre qu’ils sont dignes de Laurent Gbagbo et de l’espoir de tout le peuple ivoirien, en mettant proprement dehors ce méchant individu qui semble n’avoir pour credo que l’ingratitude.
     
    Georges Kouakou
    Observateur non partisan