Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Qui a dit ?

«Je parlerai des droits de l'Homme car chaque fois qu'il y a des prisonniers politiques, chaque fois qu'il y a des manquements à la liberté, la France ne reste pas bouche cousue»

François Hollande, président de la république française , en partance pour Cuba.

On attend donc que la France, par la voix de son président , dénonce la dictature d'Abidjan , l'existence de plus de 500 prisonniers politiques, le rattrapage ethnique ainsi que la récente arrestation de 3 cadres du FPI, historiquement lié au parti socialiste français.

A moins que la France n'aie les droits de l'homme à géométrie variable ?

Saper Aude

 

Commentaires

  • Quid des 400 prisonniers politiques qui croupissent dans les geôles du pouvoir liberticide d'Abidjan!

Les commentaires sont fermés.