11/11/2012

OUATTARA AU VATICAN : VOICI VENU LE TEMPS DES ASSASSINS


 
LES CHRETIENS DE COTE DIVOIRE ET LES DEMOCRATES EUROPEENS SE MOBILISENT CONTRE LA VISITE AU PAPE  DU TORTIONNAIRE  ALASSANNE OUATTARA
 
Recevoir un assassin ? Les démocrates du monde entier, les chrétiens européens et africains se scandalisent devant une telle perspective ! Le Vatican a t-il oublié l’acte de génocide de la petite ville de Duekoué(1000morts,hommes, femmes et enfants  en 24H-fin mars 2011- par les milices malinké de Ouattara), les mois terribles après le coup d’Etat franco onusien d’avril 2011, les centaines et milliers de sudistes dont nombre de chrétiens massacrés jour après jour, l’épuration ethnique qui continue  jusqu’à aujourd’hui, les camps de torture dans Abidjan, l’ hécatombe discontinue depuis 2002 par les pro Ouattara  en Cote d’ivoire ?
 
Le Vatican veut il récompenser et légitimer de telles pratiques ? Après deux ans d’inaction, Amnesty international et la Fédération internationale des droits de l homme viennent enfin, fin octobre dernier, de dévoiler l’ horreur du système de violences, tortures et meurtres de la dictature Ouattara.

Plus de 200 personnes, dit Amnesty, ont été et restent arbitrairement détenues- et torturées, dans des camps ou centres installés en plein Abidjan, avec l’approbation du gouvernement Ouattara , la complicité des diplomates occidentaux et des corps expéditionnaires néo coloniaux Licorne et Onuci :le Vatican approuve t il à son tour ?


L’Eglise catholique tremble depuis 2 ans à Abidjan : qui ne se souvient des mois terribles de chrétiens tués en groupe ou individuellement, dans la capitale ou sur la Côte, des prêtres persécutés ? Au nom de quel Dieu -ou de quelle politique-  sa « Sainteté le Pape » peut approuver de tels crimes contre des civils, quelle que soit leur religion ? Prenons garde que le sang des victimes ne retombe sur la tête des diplomates et des hommes d’Eglise ainsi compromis.
 
Bien au contraire, n’ayons pas peur d’un scandale fidèle aux idéaux chrétiens : le Vatican s’honorera en refusant de recevoir des bourreaux, et en dénonçant courageusement leurs crimes devant les médias du monde entier, comme dans les paroisses occidentales ou africaines : quel impact aurait cette dénonciation dans les Eglises de Cote d’Ivoire !
 
La compromission avec des dictateurs a marqué pour toujours certains papes : Pie XII et Hitler, Jean Paul II et Pinochet : Benoît XVI veut il vraiment entrer dans l Histoire comme celui qui a reçu – et donc légitimé- Alassanne Ouattara, passible  de la Cour pénale internationale avec son chef de guerre Guillaume Soro, pour avoir depuis 2 ans massacré des centaines de civils ivoiriens, dont nombre de chrétiens du Sud ?
 
 
Il serait catastrophique pour l’Eglise catholique- et singulièrement pour l’image personnelle de Joseph Ratzinger –qu’après crimes de guerre et massacres, le Vatican reçoive en grandes pompes un Nazi tropical !

23:38 Écrit par saper aude | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.