Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Affaire Kieffer, un témoin clé tué

    En janvier, un témoin clé de l'affaire Kieffer, "Gorge Profonde", de son vrai nom Adama Koné, faisait des révélations dans Le Nouveau Courrier.affaire-kieffer-vers-un-tournant.html

    Suite à ces révélations, l'équipe du Nouveau Courrier a reçu des menaces de mort,apres-les-revelations-sur-l-affaire-kieffer-les-journalistes.html jamais relayées publiquement par RSF pourtant informé (et partie prenante au niveau judiciaire dans l'affaire Kieffer).

    Ils se sont terrés un certains temps et auraient dû être entendus par les juges en charge de l'affaire ... (Ce qui n' a bien sûr pas été fait).

    Ces révélations ont donné naissance à un véritable feuilleton policier avec la découverte du vrai faux squelette du journaliste suite à ce témoignage...

    Après avoir clamé bien fort qu'on avait retrouvé le squelette dans le village d'un ancien ministre de Gbagbo, nos medias se sont bien gardés de relayer en boucle le fait que l'ADN n'était pas celui de Kieffer et qu'on avait profané une tombe en connaissance de cause.

    "Gorge Profonde" a été victime d’un incendie criminel dans la nuit du mardi 27.03.12
    au mercredi 28.03.12, entre 2 heures et 3 heures du matin. Entendra-t-on parler la disparition de ce témoin clé ?

    Sa disparition est un coup rude porté à l'éclatement de la vérité dans une affaire qui s'avère être une sordide manipulation contre le régime Gbagbo et a servi à désinformer l'opinion publique française. (Pour en savoir plus : le journaliste d'investigation Charles Onana linterview-censuree.html y consacre un chapitre dans son livre Côte d'Ivoire, le coup d'État,livre-cote-divoire-le-coup-detat.html on peut y lire ce qu'on ne trouve pas dans les grands médias).

    En attendant, un an après l'accession de Ouattara au pouvoir sous les bombes françaises, on n'a toujours pas retrouvé le corps du défunt Kieffer...

    Publiées par Le Nouveau Courrier il-avait-incrimine-des-proches-de-ouattara-dans-l-affaire-ki.html#comments, on n’entendra probablement pas trop ces infos-là sur nos ondes.lnc 480.png

                                    L'information a un prix

    Soutenons la courageuse équipe du nouveau courrier

                                   


    Aidez-nous à vous aider : abonnez-vous au... par legrigriinternational



  • Mali : CEDEAO, sombre reflet de l’Afrique…



    La crise malienne est arrivée à point nommé pour souligner l’inutilité et la perversité ontologique de la CEDEAO (Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest), dont les limites et insuffisances se révèlent aujourd’hui au grand jour. Alors que le Mali fait face à une double crise (menace de sécession  islamiste) et institutionnelle (coup d’état mené par des militaires ignorants, caricatures de l’absence d’un véritable état de droit), la CEDEAO fait montre de ses manques de légitimité et de pouvoir.


    Pouvait-il en être autrement, quant à sa tête siège un imposteur, maitre-ès rébellions et criminel de masse, lui-même installé à la tête de la Côte d’Ivoire par le truchement de l’action de la France putréfiée par le Sarkozysme, elle-même missus dominicus d’une communauté internationale, expression de l’hégémonie occidentale ? Aussi se pose la question de sa légitimité et de son poids politique.
    Des factieux, fossoyeurs de l’Afrique tels que le brigand Alassane Ouattara ou l’assassin Blaise Compaoré ont-ils suffisamment d’autorité morale pour présider à la restauration d’un ordre constitutionnel préempté par une soldatesque de demi-lettrés ? 
    Ont-ils suffisamment de poids politique et de respectabilité pour dispenser et des cours de démocratie ?
    Eux qui ont accédé au pouvoir par les mêmes moyens, illicites et immoraux.
    Eux qui ont les mains dégoulinantes du sang de leurs compatriotes?
    Il est évident que la réponse négative s’impose.
    De quel droit le peuple malien, aujourd’hui victime de l’incapacité prédictive de sa classe politique, et au-delà, de celle des Etats de la sous-région en matière géostratégique, pourrait-il accepter de recevoir de leçon de bandits de grands chemin et autres excréments du tout politique africain ?
    Le demi-tour de l’avion d’Alassane Ouattara le Jeudi 29 mars, empêché d’atterrir à Bamako pour cause de manifestation sur le tarmac de l’aéroport, est l’illustration de la considération dont jouit le préfet-sident ivoirien en Afrique de l’Ouest…

    la suite sur Alternatives et cohérence:

    mali-cedeao-sombre-reflet-de-lafrique.html

  • Il y a un an , Duékoué. Devoir de mémoire


    Soirée de réflexion autour du massacre génocidaire de Duékoué perpétré par les FRCI de Ouattara, il y a un an...


    Jeudi 29 mars de 18h30 à 22h : Commémoration du massacre de Duékoué. En effet le 29 mars prochain, cela fera un an qu'a eu lieu le massacre de Duékoué dans l'ouest de la Côte d'Ivoire. Séance de réflexion et d'échange sur les moyens d'arrêter le génocide en cours dans cette région.
    Quelles aides apportées aux survivants qui vivent un an après sous des tentes dans leur propre région.
    Comment lutter contre les spoliations dont ils sont l'objet.
    Pourquoi la justice internationale n'inquiète pas leurs bourreaux qu'ils voient tous les jours à Duékoué et à la télé puisque ce sont les nouveaux maîtres du pays installés à coup de bombes par Sarko and co.
    Lieu : 6 rue Adam Ledoux à Courbevoie, à 200m de la Gare SNCF de Courbevoie - Rens.
    Mathilde Thepault, Association Halte aux Génocides-Mémoire et Justice 07 78 87 23 88 mathilde.thepault@free.fr; Célestine Dabah : 06 52 23 00